MAURICE CULLEN

Canadien, Académie Royale du Canada, Pen & Pencil Club

MAURICE CULLEN

Maurice Cullen est né en 1866 à St-John's Terre-Neuve. La famille s'installe à Montréal lorsque Cullen à 4 ans. À l'adolescence, le jeune Cullen suit quelques cours à l'Institut national des beaux-arts , sciences, arts et métiers. Il suit des cours privés et devient l'apprenti du sculpteur Louis-Philippe Hébert. Ce dernier venait tout juste de remporter les commissions importantes du Parlement de Québec et la Cathédrale Marie-Reine-du-Monde à Montréal. Maurice Cullen fut donc l'apprenti du maître Hébert et l'aida à sculpter les apôtres de la façade de la Cathédrale. 

En 1889, dans la jeune vingtaine, il part pour Paris où il étudie à l’École des Beaux-arts, puis à l'académie Julian. Il rencontre Jean-Léon Gérôme, fraternise avec ses compatriotes canadiens,  J.W. Morrice et William Brymner.  Dès les tous débuts de son périple en France, Maurice Cullen décide de quitter la sculpture pour s'immerger dans l'impressionnisme, courant moderne de l'époque. Avec son ami James W. Morrice, ils fréquentent le Café de Versailles, point de rencontre pour de nombreux artistes tel que Auguste Rodin, Thaulow et de poètes tel que Paul Verlaine.

Malgré un succès de plus en plus certain en Europe, Maurice Cullen retourne au pays investi de la mission de faire connaître l'impressionnisme au Canada. À son arrivée, il expose quelques toiles à la galerie W. Scott & Son et joint rapidement le Pen & Pencil Club. Bien que la critique est unanime et salue le talent de Maurice Cullen, il n'arrive pas à vendre ses oeuvres aux collectionneurs canadiens. Il entreprend des voyages jusqu'à Sainte-Anne-de-Beaupré au nord de Québec pour parfaire ses techniques impressionnistes sur les paysages canadiens. Durant les années suivantes, Maurice Cullen persévère à peindre les paysages de son pays natal avec l'appui de la critique, mais ayant toujours de la difficulté à conquérir les marchés.

Maurice Cullen est admis comme membre associé à l'Académie Royale du Canada en 1899. La reconnaissance et le succès sourient enfin à l'artiste suite à la médaille de bronze remportée à la World's Fair du Missouri en 1904. Il installe avec William Brymner un atelier à Saint-Eustache et reçoit le titre de membre officiel de l'Académie Royale du Canada en 1907. Il vend finalement des oeuvres aux grands collectionneurs canadiens et à la Galerie Nationale du Canada. Il marie Barbara Pilot en 1910 et devient le beau-père du jeune Robert Pilot. Cullen deviendra naturellement le mentor de Robert Pilot et inspirera la carrière du jeune artiste. En plus de Pilot, Maurice Cullen enseigna et organisa des voyages de peintures dans les campagnes québécoises à de jeunes artistes tels que A.Y. Jackson, Kathleen Morris entre autres. Il est engagé comme artiste de guerre lors de la Première Guerre mondiale. À son retour au pays, l'artiste reprend ses tâches d'enseignement. Les années suivantes sont fastes pour l'artiste, il continue d'exposer à l’Art Association et les ventes en galeries sont nombreuses. Maurice Cullen devient ainsi plus à l'aise et peint différents paysages des Laurentides et de la Rive-Sud de Montréal à partir de ses résidences. Il est invité à participer à une exposition avec le Groupe des sept à l’Art Gallery of Toronto en 1926.

Maurice Cullen est ainsi considéré comme le père de l'impressionnisme canadien par son dévouement à représenter les paysages canadiens et par ses enseignements à toute une génération d'artistes qui lui succèdera. 


 

Achat et vente d'oeuvres de l'artiste Maurice Cullen. Contactez nous pour vendre ou acheter des oeuvres du peintre Maurice Cullen

 

Ventes notoires de MAURICE CULLEN

Demande d'information

Choisir...
Ajouter un fichier +


Les champs identifiés par un astérisque (*) sont obligatoires.