Robert Roussil

Artiste sculpteur canadien

Robert Roussil

Robert Roussil, sculpteur, peintre et écrivain canadien, né à Montréal le 18 août 1925. Le jeune Roussil vit une adolescence tumultueuse, il quitte l'école à l'âge de 13 ans et commence un travail d'ouvrier dans une fonderie. C'est grâce à ce travail que Robert Roussil développe une passion pour le métal en fusion. Durant la Deuxième Guerre mondiale,  il quitte le Canada pour combattre au sein du régiment de Maisonneuve. À son retour au pays,  il entreprend des  études à l'École des Beaux-Arts de Montréal. Le projet final de Roussil crée en 1949, intitulé la Famille , représentant, une femme , un homme et un enfant nus est confisqué pour indécence. Pour ensuite, en 1951, voir une autre oeuvre intitulée La Paix vandalisée devant la galerie Agnès Lefort. 

En 1947, Robert Roussil est l'instigateur d'un groupe appelé La Place des Arts avec d'autres artistes tels que Paul-Émile Borduas et Jean-Paul Mousseau. Durant la Grande noirceur des années 1950 au Québec, le sculpteur dérange et assume ses positions de gauche. Il participe au Congrès mondial de la Paix en Autriche et se lie d'amitié avec plusieurs artistes, dont Diego Rivera. La société conservatrice québécoise de l'époque est choquée par les propos et les réalisations de l'artiste. En 1953, son atelier-rencontre est cadenassé pour cause d'activités subversives. 

Dans cette tumulte, Robert Roussil quitte le Québec pour la France en 1956. Cette même année il complète sa première commande d'art publique pour la ville de Toronto. Sous les conseils de la peintre Marcelle Ferron, Roussil s'installe à Tourettes-sur-Loup dans la région de Nice où il achète un moulin en ruines qu'il transforma en un lieu magnifique des arts. François Tétreau aurait aimé que cet endroit devienne une vitrine pour l'art québécois en France, Tourettes-sur-Loup est situé près de Saint-Paul-de-Vence, ville de Riopelle et près de la fondation Maeght. 

Ses premières expositions d'importance en galerie d'art commencent en 1962 et ses expositions muséales en 1965. Robert Roussil participe alors à plusieurs symposiums internationaux. Bien que l'artiste a travaillé le bronze et la fonte, Roussil privilégiait la matière du bois, il disait lui-même " Je ne suis jamais sortie du bois''. Plusieurs de ses oeuvres d'art urbaines sont visibles au Québec, dont Cactus Modulaire, 1100 René-Lévesques Ouest à Montréal et  Migration, 1967 à l'Ile Sainte-Hélène. 

Robert Roussil décède à sa résidence française en 2013.


 

Achat et vente d'oeuvres de Robert Roussil. Contactez-nous pour vendre ou acheter des oeuvres de l'artiste Robert Roussil.

Demande d'information

Choisir...
Ajouter un fichier +




Les champs identifiés par un astérisque (*) sont obligatoires.