Fernand Toupin

Canadien, RCA, Membre fondateur des Plasticiens , Association des artistes non-figuratifs

Fernand Toupin

L'artiste québécois Fernand Toupin est né à Montréal en 1930. À dix-neuf ans, il suit des cours du soir à l’École des Beaux-arts de Montréal, mais quitte sa formation académique rapidement. Afin de subvenir aux besoins de la famille, il devient commis pour la mercerie Jérôme qui appartient au frère de Jean-Paul Jérôme. Par ce travail, il fait la rencontre de Jean-Paul Jérôme qui devient son ami proche. De 1943 à 1950, Jean-Paul Jérôme étudie à l'École des Beaux-arts et parallèlement, il parfait sa formation avec le peintre Stanley Cosgrove. Jérôme transmet alors ses connaissances à son ami Fernand Toupin qu'il invite à s'exercer dans son atelier situé à son domicile situé sur la rue Casgrain à Montréal. Le duo crée des natures mortes et explore les inspirations cubistes. Au début de 1954, Toupin et Jérôme participent à des expositions organisées par la Librairie Tranquille située sur la rue Sainte-Catherine et où ils rencontrent Louis Belzile et Rodolphe de Repentigny.

De cette rencontre naît le manifeste des Plasticiens. Les Plasticiens opposent « à la tache spontanée et impulsive des automatistes une construction picturale plus rigoureuse axée sur la netteté de la ligne et la pureté de la couleur ». Quelques expositions du groupe auront lieu à Montréal, mais dès 1956, Jauran laisse la peinture pour se consacrer à la photographie alors que Jérôme quitte le Québec pour la France. Alors, Belzile et Toupin poursuivent leurs expérimentations artistiques et entament une période plus axée sur la géométrie.

En 1956, Toupin et Belzile participent à la création de l'Association des artistes non figuratifs de Montréal dirigé par Fernand Leduc. Toupin en devient directeur des Expositions de 1957 à 1958. En 1959, l’art de Toupin s’engage sur une toute nouvelle voie. Toujours intéressé par l’abstraction, l’artiste explore la texture avec une matière plus abondante sur la toile, où ses pigments sont mélangés à de la poussière de marbre. Il mentionne à cet effet :
« J’aime bien que l’on sente le bouillonnement des choses en train de se faire. Le soulèvement de la vague. La fraîcheur de la neige. L’omniprésence des minéraux».

Début 1970, une galerie de Paris lui propose une exposition solo, qui s’avère un franc succès, toutes les pièces présentées trouvent preneur. Suite à cet événement, un marchand montréalais prend Fernand Toupin sous son aile, ce qui lui permet pour la première fois de quitter son emploi à la Ville de Montréal et de se consacrer à la peinture.  En 1993, il reviendra à nouveau à l’abstraction géométrique.
Pendant toute sa carrière, il participera à de nombreuses expositions dont l’Exposition universelle d’Osaka, le IVe Festival International de Peinture à Cagnes-sur-Mer (où il remporte le Prix international pour le Canada), au Musée d’art contemporain de Montréal « Jauran et les Premiers Plasticiens », au
Art Expo International de New York et au Musée central de Tokyo. Ses oeuvres figurent dans de nombreuses collections publiques et privées, notamment dans : les collections du Musée national des beaux-arts du Québec, le Musée d’art contemporain de Montréal, aux États-Unis et en Europe.

Il est nommé à l’Académie royale du Canada en 1977. 

Fernand Toupin s'éteint le 5 octobre 2009 à Terrebonne.


Achat et vente de tableaux du peintre canadien Fernand Toupin. Contactez l'une de nos galeries pour vendre ou acheter des oeuvres d'art de Fernand Toupin.

Les oeuvres de Fernand Toupin disponibles

Ventes notoires de Fernand Toupin

Demande d'information

Choisir...
Ajouter un fichier +




Les champs identifiés par un astérisque (*) sont obligatoires.