Marcella Maltais

Marcella Maltais

Marcella Maltais est née à Chicoutimi en 1933.  Dès son enfance, elle se distingue comme une enfant douée, tant au dessin qu'à l'école.  Elle entre à l'École des Beaux-arts de Québec de 1949 jusqu'en 1954 où deux artistes reconnus, Jean-Paul Lemieux et Jean Dallaire, lui enseignent. Sa première participation à une exposition a lieu en 1955 au Palais Montcalm. De 1956 à 1957, elle expose à de nombreux endroits, notamment au Musée des Beaux-Arts de Montréal.  Les anciens Automatistes et les Plasticiens saluent son travail.  Son style s'affirme et se personnalise, sa réputation est alors bien établie dans le milieu québécois, cependant elle décide de quitter le Québec pour Paris en 1958.  Elle alterne régulièrement les petits boulots et la peinture, se consacrant à cette dernière quand ses finances le lui permettent. Elle vécut des périodes de grande pauvreté. 

L'année 1964 correspond à une période de remise en question.  Elle ne touchera pas pendant un an ses pinceaux, pour se consacrer uniquement au dessin.  En 1968, un voyage en Grèce la bouleverse: elle change radicalement de style, abandonnant l'abstrait pour le figuratif.  Ce choix aura des conséquences difficiles pour sa renommée, car les habitués de sa peinture et ses collectionneurs se détourneront de ce nouveau style.  Elle maintient cependant le cap qu'elle s'était fixé et poursuit dans cette direction. 

Au cours de sa vie, Marcella Maltais voyage beaucoup et partage son temps entre trois résidences: son atelier en Beauce, un atelier sur l'île d'Hydra, en Grèce et son logis à Paris.  Elle aura participé à un grand nombre d'expositions des deux côtés de l'Atlantique. 

Article du Devoir à propos de la vie de Marcella Maltais

Les oeuvres de Marcella Maltais disponibles

Demande d'information

Choisir...
Ajouter un fichier +




Les champs identifiés par un astérisque (*) sont obligatoires.