On the road to Lake Charles , Québec

Cornelius Krieghoff (1815 - 1872)

On the road to Lake Charles , Québec , 1862

  • Galerie

    Galerie Cosner au Ritz-Carlton Montréal

  • Médium

    Huile sur toile

  • Époque

    19ieme siècle

  • Dimensions

    33 cm x 45,7 cm / 13" x 18''

  • Signée

    Signée et datée 1862 en bas à droite

Paysage d'automne de la région de Québec. L'oeuvre est peinte en ovale sur une toile rectangulaire. Sous l'encadrement, le tableau est titrée en bas à droite , On the road to Lake Charles , Québec 

Provenance: Collection particulière Montréal, Dominion Gallery , Sotheby's & Co. Londres, 19 octobre 1955


Durant la seconde moitié des années 1850, et ce jusqu’au début des années 1860, Cornelius Krieghoff réalise des compositions dont l’aspect formel du paysage est soigneusement exécuté. Ces scènes, à l’instar de On the Road to Lake St. Charles, Quebec, 1862, se distingue par la richesse de leur coloris ainsi que par l’aspect grandiose et luxuriant de la nature. Les personnages, représentés à échelle réduite, prennent place dans un milieu où « […] notre regard est sans cesse sollicité par l’ordre complexe du paysage environnant », l’a rappelé Dennis Reid1.

Dès 1859, le tempérament nomade de l’artiste l’incite à explorer le territoire québécois. Reconnu pour sa pêche abondante, le lac Saint-Charles est destination de choix pour les amateurs de pêche et de chasse. Depuis la fin du XVIIe siècle, des communautés huronnes du village de Lorette s’y rendent afin de pratiquer la trappe. Surnommé Tiora Datuec ou « le lac brillant » par ces communautés, le Lac Saint-Charles attire également les artistes. À cet effet, l’historienne de l’art Louise Vigneault souligne qu’à plusieurs reprises, Krieghoff eut comme guide le peintre huron-wendat Zacharie Vincent lors de ses randonnées de pêche dans cette région2.

Durant ses expéditions, Krieghoff privilégie le travail sur le motif, cristallisant ainsi le paysage changeant au gré des saisons. Dans l’oeuvre On the Road to Lake St. Charles, Quebec, les couleurs chaudes ainsi que la minutieuse attention apportée à la texture des arbres qui compose la scène témoignent de l’intérêt du peintre pour la singularité climat canadien. La même année, soit en 1862, deux des oeuvres de Krieghoff sont présentées à l’exposition de la Pennsylvania Academy of Fine Art de Philadelphie.

  1. Dennis Reid, 1999, « Cornelius Krieghoff : l’évolution d’un artiste canadien », Cornelius Krieghoff : Images du Canada, Musées des beaux-arts de l’Ontario, Québec : Éditions du Trécarré, p. 74.
  2. Louise Vigneault, « Le lac Saint-Charles v. 1860 », Zacharie Vincent : sa vie et son œuvre, Toronto : Institue de l’art canadien, [en ligne], URL : https://www.aci-iac.ca/francais/livres-dart/zacharie-vincent/oeuvres-phares/le-lac-saint-charles, page consultée le 19 juin 2019.

La Galerie Cosner est le chef de file dans la vente d'oeuvres de Cornelius Krieghoff. Contactez-nous si vous souhaitez vendre votre tableau de Cornelius Krieghoff. Achat et vente de tableaux de l'artiste canadien Cornelius Krieghoff

En savoir plus sur Cornelius Krieghoff >

Partagez

Demande d'information

Choisir...
Ajouter un fichier +




Les champs identifiés par un astérisque (*) sont obligatoires.

Ventes notoires de Cornelius Krieghoff