Narcisse Poirier

Artiste canadien, Peintres de la Montée St-Michel

Narcisse Poirier

Narcisse Poirier est né à Saint-Félix de Valois au Québec en 1883. Dès l’âge de 16 ans, il s’inscrits au Conseil des arts et manufactures de la Province, situé dans le Monument National de Montréal. Il est alors l’étudiant d’Edmond Dyonnet, Joseph Saint-Charlres et Alfred Laliberté. Il quitte ensuite pour la France accompagné de son ami peintre Rodolphe Duguay et perfectionne son art à l’Académie Julian. 

Il devient membre du Groupe de la Montée St-Michel, fondé par le peintre Ernest Aubin et y restera de 1907 jusqu’à 1936. Tel que Georges Delfosse, le peintre Poirier réalisera des œuvres religieuses et des décors d’églises. Parmi celles-ci, nous comptons l’église de Saint-Eustache, de Notre-Dame-du-Très-Saint-Sacrement de Montréal, Rivière-du-Loup et de sa ville natale Saint-Félix-de-Valois. 

A partir de 1925, Narcisse Poirier exposera à la galerie Morency et à l’Académie Royale du Canada. Il participera également à plusieurs expositions de groupe chez son ancien professeur et sculpteur Alfred Laliberté. Pendant une période de 25 ans, il exposera également au Musée des beaux-arts de Montréal. En 1932, il remporte d’ailleurs le premier prix pour son œuvre le Temps des sucres et sera reproduite dans le Journal La Presse en 1940. 

Malgré la montée de la peinture moderne, Narcisse Poirier reste fidèle à représenter la nature et les paysages du Québec. Narcisse Poirier témoigne d’une maitrise de la nature morte qu’il appréciait réaliser avec son ami peintre Jean Viens. 

Narcisse Poirier meurt à l’age de 101 ans à Montréal en avril 1984

Ventes notoires de Narcisse Poirier

Demande d'information

Choisir...
Ajouter un fichier +




Les champs identifiés par un astérisque (*) sont obligatoires.