Lake O'hara

En 1887, grâce aux laissez-passer du chemin de fer canadien du Pacifique offerts aux artistes par William Cornelius Van Horne, Bell-Smith eut l’occasion de réaliser un de ses vieux rêves : voir les Rocheuses. Ce fut un grand moment : dès lors, dit-on, il sentit que les montagnes « faisaient signe au pèlerin subjugué de [venir] explorer leurs énigmes et leurs sanctuaires ». Il se rendrait dans les Rocheuses au moins 11 fois au cours des 30 années suivantes et produirait de multiples paysages de montagnes, entre autres The silent sentinel of the north, Heart of the Selkirks et An ice-crowned monarch of the Rockies. À l’instar d’autres peintres de la fin du xixe siècle, Bell-Smith présentait ses sujets de manière à susciter le même genre d’émotions que la fiction narrative. Il travaillait surtout à l’aquarelle et à l’huile. Artiste populaire et prolifique, il avait une prédilection pour les petits formats faciles à vendre et destinés à enjoliver les demeures bourgeoises.

- extrait tiré du dictionnaire biographique du Canada; http://www.biographi.ca/fr/bio/bell_smith_frederic_marlett_15E.html

 

En savoir plus sur Frederick Marlett Bell-Smith >

Partagez

Frederick Marlett Bell-Smith (1846 - 1923)

Lake O'hara

  • Galerie

    Galerie Cosner au Ritz-Carlton Montréal

  • Médium

    Huile sur panneau

  • Époque

    Avant-guerre

  • Dimensions

    12,7 x 17,8 cm | 5'' x 7''

  • Dimensions avec encadrement

    26,6 x 39,2 cm | 10,5'' x 11,5''

Vendre ou estimer votre tableau de Frederick Marlett Bell-Smith >

Les oeuvres de Frederick Marlett Bell-Smith disponibles