Grande Vallée

Marc-Aurèle Fortin préconise donc l'art national du terroir canadien-français.  À l'instar de ses prédécesseurs tels que Suzor-Coté et Clarence Gagnon, Fortin peignait l'habitat plutôt que l'habitant.  Il tenait à peindre la ruralité au delà du climat québécois.  D'ailleurs, Marc-Aurèle Fortin affirma ceci: "Alors moi, j'ai inventé les arbres verts. J'ai dit: Il y a autre chose que de la neige dans la province de Québec."1

La nature de Fortin était celle des campagnes et de l'activité agricole.  D'après Fortin, l'identité nationale passait par là plutôt que par la nature sauvage des grands espaces vierges.  Pour un artiste qui s'accroche à cette vision de nationalisme et de ses traditions.

En savoir plus sur Marc-Aurèle Fortin >

Partagez

Marc-Aurèle Fortin (1888 - 1970)

Grande Vallée, c. 1941

  • Galerie

    Galerie Cosner au Ritz-Carlton Montréal

  • Médium

    Huile sur panneau

  • Époque

    Avant-guerre

  • Dimensions

    91,4 x 122 cm | 36'' x 48''

  • Dimensions avec encadrement

    113 x 143 cm | 44,5'' x 56,5''

  • Signée

    Signée en bas à droite

Vendre ou estimer votre tableau de Marc-Aurèle Fortin >

Les oeuvres de Marc-Aurèle Fortin disponibles

Ventes notoires de Marc-Aurèle Fortin