Printemps violet

Agnès Lefort était considérée comme une figure incontournable de l’avant-garde à Montréal. Elle-même peintre, elle se consacre à son art jusqu’aux années 1940. Elle fonde ensuite, en 1950, la Galerie Agnès Lefort située au 1504, rue Sherbrooke Ouest. Cette galerie fut l’une des adresses d’exposition des plus importantes pour plusieurs artistes tels que Léon Bellefleur, Paul-Émile Borduas et Marcella Maltais. Selon la galeriste, «  le peintre ne doit pas marcher dans les sentiers battus. C’est au contraire à son génie même. Qu’il soit discutable et discuté est la preuve du fait qu’il a osé apporter quelque chose de neuf. »1

D’ailleurs, au printemps 1960, Agnès Lefort consacra une exposition des oeuvres de la jeune peintre Marcella Maltais. Depuis les années 1950, Maltais fait sensation dans la sphère artistique montréalaise.  La critique est excellente et compare sa recherche à celle des peintres Paul-Émile Borduas et Jean-Paul Riopelle. Elle consacrera une grande énergie dans ses oeuvres non figuratives.

Cette oeuvre a été présentée lors de cette exposition chez Agnès Lefort d’avril 1960. 

La patrie du dimanche, 1961-03-19, Collections de BAnQ. https://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/4072324?docpos=2

En savoir plus sur Marcella Maltais >

Partagez

Marcella Maltais (1933 - 2018)

Printemps violet, 1960

  • Galerie

    Galerie Cosner au Ritz-Carlton Montréal

  • Médium

    Huile sur toile

  • Époque

    Art canadien d'après-guerre

  • Dimensions

    152 cm x 121 cm | 60'' x 40''

  • Dimensions avec encadrement

    157 x 106,6 cm | 62'' x 42''

  • Signée

    Signée et datée en bas à droite, titrée au dos

Vendre ou estimer votre tableau de Marcella Maltais >

Les oeuvres de Marcella Maltais disponibles

Ventes notoires de Marcella Maltais