Léon Bellefleur

Artiste canadien , A.R.C, Signataire manifeste Prisme d'Yeux, Contemporary Art Society, Groupe des Modernes Québécois, Association des artistes non-figuratifs de Montréal

Léon Bellefleur

Léon Bellefleur est un artiste peintre et graveur canadien né en 1910 à Montréal. Sous les influences conservatrices de son père qui le décourage de devenir peintre, le jeune Léon Bellefleur amorce des études à l'École normale de Montréal. À l'âge de 19 ans, il devient enseignant pour la commission des écoles catholiques de Montréal. Cette carrière est son gagne-pain pendant vingt ans. Vers 1933, Léon Bellefleur suit des cours de dessin donnés par un professeur de l'École des beaux-arts de Montréal dans le sous-sol d'une école primaire.

Le retour d'Alfred Pellan au Québec au début des années 1940 est une révélation pour l'artiste Bellefleur. La modernité artistique s’installe rapidement au Québec et Bellefleur veut y prendre part. Il devient membre de la Société d'art contemporain à partir de 1943 et participe à six expositions.  Il adhère ensuite au mouvement Prisme d’Yeux dirigé par Alfred Pellan, il signe le manifeste du même nom en 1948 et il tient une exposition avec le groupe.  C’est également grâce à cette association que l’artiste découvre l’intérêt des surréalistes pour l’inconscient comme source d’inspiration. En 1950, Léon Bellefleur tient la vedette de sa première grande exposition présentée par l'Art Association de Montréal. C'est durant ces mêmes années qu'il se lie d'amitié avec l'artiste Roland Giguère. Il obtient, en 1951, le premier prix en peinture moderne au 68e Salon du Printemps du Musée des beaux-arts de Montréal.

Léon Bellefleur quitte le Québec pour la France entre 1954 et 1955 pour s'initier à la gravure à l’adresse réputée Johnny Friedlander. Le 1er février 1956, un groupe d'une trentaine d'artistes fonde l'Association des Artistes non figuratifs de Montréal et nomme Léon Bellefleur comme conseiller. Au printemps 1957, il participe à une exposition à la Galerie d'art contemporain de Toronto au côté de Paul-Émilie Borduas, Jean-Paul Riopelle et Jean-Paul Mousseau. Cette exposition lui vaut l'attention du comité de sélection pour la bourse du Conseil des Arts du Canada qu'il remporte la même année. Grâce à ce prix, il retourne en Europe et continue son apprentissage pour la gravure. Il passe le début des années 1960 en France et il installe un atelier près de la Place Blanche connue des peintres surréalistes de l'époque. Il participe à l'exposition organisée  par la Galerie Arditti à Paris en 1962, intitulée Peintres canadiens de Paris. Cette exposition réunit les oeuvres de Riopelle, Ferron, Lefebvre et Borduas.

La Galerie nationale du Canada organise une rétrospective de ses oeuvres en 1966. Cette dernière voyage en Ontario pour se terminer Musée d'art contemporain de Montréal à l’hiver 1969. Léon Bellefleur est le premier artiste à remporter le célèbre prix Paul-Émile Borduas en 1977 décerné par le gouvernement du Québec. Durant cette même période, les Éditions Erta publient le recueil La marche à l'amour du poète Gaston Miron rehaussé par cinq gravures du peintre.

"Dans l'esprit de Bellefleur, c'est le tourbillon, presque le maelstrom: Klee et les enfants, Breton et le Surréalisme, Kandinsky et l'abstraction, Borduas et l'Automatisme, la fantaisie visionnaire de Dali ou Pellan, les imaginations torturées de Sade ou de Lautréamont, Tanguy et l'espace onirique "1. 

Son oeuvre est connue pour ses explosions de couleurs, une palette lumineuse, son travail à la spatule et de fines projections de peinture c’est-à-dire l’abstraction lyrique qui favorise l’expression libre et spontanée du subconscient. Il devient membre de l'Académie Royale du Canada en 1989.

Leon Bellefleur décède à Montréal en 2007. 

1. Guy Robert, Bellefleur, Iconia, 1988


Achat et vente d'oeuvres du peintre Léon Bellefleur. Contactez nous pour vendre ou acheter des oeuvres de Léon Bellefleur. 

Les oeuvres de Léon Bellefleur disponibles

Ventes notoires de Léon Bellefleur

Demande d'information

Choisir...
Ajouter un fichier +




Les champs identifiés par un astérisque (*) sont obligatoires.