Jacques Hurtubise

Artiste canadien, Prix Paul-Emile Borduas

Jacques Hurtubise

L’Artiste canadien Jacques Hurtubise est né à Montréal en 1939. Diplômé de l’École des Beaux-Arts de Montréal en 1960, il est également récipiendaire de la bourse Max Beckman. Cette dernière lui permet de poursuivre ses études à New York.  Il y découvre l’expressionnisme abstrait des années 60, grandement inspiré par les artistes new-yorkais. Cependant, vers 1964, Jacques Hurtubise affirme qu’il est influencé principalement par le groupe des Plasticiens. Il représente avec Jack Bush le Canada à la biennale de Sao Paulo. De retour à Montréal, Jacques Hurtubise travaille avec les artistes du mouvement des Plasticiens (constitué entre autres par Fernand Toupin).

Dans les années 1960, Hurtubise commence à introduire les « splashs » sur une surface hard-edge. Les formes étaient d’abord dessinées, puis découpées pour être remplies de couleurs par l’artiste. Durant cette période, les œuvres d’Hurtubise se caractérisent par des formes géométriques, et lesdits « 'splashs », en aplat. Afin d’éviter de gâcher par un effet de « splash » manqué sur fond de plusieurs couleurs, Hurtubise décide de contrôler la tache sur un papier qu’il utilise ensuite comme pochoir. Il reproduit cette tache de façon répétitive, pour former des motifs ou des illusions d’optique. Pour l’artiste, il est important que ses créations aient une relation entre le fond et le motif de la tache.

Les œuvres des années 1970 se différencient par l’utilisation de peinture fluorescente. Cela conduit Hurtubise d’abord vers sa période dite « blackouts », et ensuite, dans la moitié des années 1970, une autre période où il utilise le dripping, soit la projection de gouttelettes dont le résultat est à la fois aléatoire et organisé.

Il reçoit les Prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton du Conseil des arts du Canada en 1993 et le Prix Paul-Émile-Borduas en 2000. Son travail est exposé au Musée des beaux-arts de Montréal, au Musée du Québec et au Musée d’art contemporain de Montréal. Le travail d’Hurtubise a également été exposé dans plusieurs grandes villes, dont Paris, Londres et Sao Paulo.

Jacques Hurtubise décède en Nouvelle-Écosse en 2014. 


Les galeries Cosner font l’achat et la vente d’œuvres de Jacques Hurtubise.  Contactez-nous pour vendre ou acheter des œuvres de Jacques Hurtubise.

Ventes notoires de Jacques Hurtubise

Demande d'information

Choisir...
Ajouter un fichier +




Les champs identifiés par un astérisque (*) sont obligatoires.