Trappeurs en forêt

RENÉ RICHARD (1895 - 1982)

Trappeurs en forêt, 1945

  • Galerie

    Galerie Cosner au Ritz-Carlton Montréal

  • Médium

    Huile sur panneau

  • Époque

    Paysagiste canadien

  • Dimensions

    72,4 cm x 78,7 cm / 28,5'' x 31''

  • Signée

    Signée et datée 1945 en bas à gauche

Exposé au Musée d'art contemporain de Baie St-Paul, Oct. 1993 à Hiver 1994

Consulter l'article complet sur Trappeurs en forêt de René Richard

À la droite de la composition Trappeurs en forêt, deux hommes s’entretiennent près d’un campement. Dans ses mémoires, René Richard rapporte qu’entre son associé et ami de longue date Demeriez (Dick) et lui « c’était toujours l’entente parfaite » 1. À travers cette œuvre, l’artiste évoque la complicité et l’harmonie nécessaire pour mener à bien une entreprise dans le Grand Nord. En d’autres termes, l’auteur Hugues De Jouvancourt souligne ce lien imprescriptible qui unit les deux hommes :« Cette vie en commun resserra profondément l’amitié qu’ils avaient l’un pour l’autre. Ensemble, avec beaucoup d’entêtement, ils avaient réussi à percer quelque peu les secrets de la nature » 2.


Au centre de l’œuvre, les chiens attelés au traîneau sont prêts pour l’imminent départ. Durant la décennie de 1940, René Richard effectue un bon nombre de dessins préparatoires de chiens. La popularité de ces derniers lui octroie le surnom de Husky Dog Habitant, sous la plume du journaliste torontois Augustus Bridle. Pour le tableau Trappeurs en forêt, l’artiste accorde une attention particulière à la posture et au pelage de ces bêtes. Ce qui témoigne du profond respect entretenu pour leur capacité de résilience face aux contraintes territoriales les plus exigeantes.

Laurence Perron

Conseillère d’acquisition en art canadien à la galerie Cosner, elle complète actuellement sa maîtrise en histoire de l’art à l’Université de Montréal. 

1. Extrait des mémoires de René Richard cité par Bouchard, Jo- Anne (2007). René Richard et son œuvre : au confluent du pays mythique et de la tradition, thèse de doctorat en histoire, Université Laval, p.31.

2. De Jouvancourt, Hugues (1974). René Richard, Montréal : Éditions La Frégate, p.16.

 

 

En savoir plus sur RENÉ RICHARD >

Partagez

Demande d'information

Choisir...
Ajouter un fichier +


Les champs identifiés par un astérisque (*) sont obligatoires.

Les oeuvres de RENÉ RICHARD disponibles

Ventes notoires de RENÉ RICHARD