Frère Jérôme (Joseph Ulric-Aimé Paradis)

artiste canadien

Frère Jérôme (Joseph Ulric-Aimé Paradis)

Né à Charlesbourg au Québec le 2 août 1902, Joseph-Ulric Aimé-Jérôme étudie au collège Saint-Césaire. Il poursuit ses études à l’École des Beaux-arts de Montréal en 1935 avant d’enseigner durant de nombreuses années au Collège Notre-Dame.

S’il commence à peindre dès la vingtaine, c’est lorsqu’il côtoie les artistes d’avant-garde tels que Fernand Leduc et Jean-Paul Mousseau  qu’il oriente sa démarche vers l’abstraction. En 1941, Frère Jérôme rencontre Paul-Émile Borduas, l’auteur principal du manifeste Refus global, avec qui il partage sa passion pour la liberté, l’expression et la spontanéité dans la création artistique. Les nombreux échanges entre ces deux artistes seront déterminants pour la suite de sa carrière de peintre et de professeur.

De 1950 à la fin de sa carrière, il explore l’abstraction géométrique, l’automatisme et  l’art cinétique. À travers une quête spirituelle individuelle, il marque un rapport entre l’art abstrait et le divin dans ses créations. La vie personnelle du peintre, sa foi et son art sont ainsi intimement liés. Cette réalité cohérente et inhérente à son œuvre lui confère un caractère audacieux.

L’évolution de sa démarche artistique témoigne de sa sensibilité face aux transformations idéologiques dans la sphère des arts au Québec. Parmi ses élèves, on compte entre autres Jean-Paul Riopelle et Armand Vaillancourt.


Achat et vente de tableaux du peintre canadien Frère Jérôme. Contactez-nous à l'une de nos galeries pour vendre ou acheter des oeuvres d'art de Frère Jérôme. 

Les oeuvres de Frère Jérôme (Joseph Ulric-Aimé Paradis) disponibles

Demande d'information

Choisir...
Ajouter un fichier +




Les champs identifiés par un astérisque (*) sont obligatoires.