Sans titre

Entre 1965 et 1975, la vie de Marcelle Ferron fut marquée par une activité artistique intense ayant une reconnaissance croissante pour son travail. Alors toujours en France, Ferron rencontre le maître verrier Michel Blum qui l’a initié à l’art du vitrail.

À son retour au Québec en 1965, Marcelle Ferron entreprend des recherches en laboratoire visant à adapter la conception des vitraux aux climats québécois. Pendant les années subséquentes, l’artiste a ainsi été sollicitée pour créer des œuvres d'art public. Ces vitraux se distinguaient par leur utilisation audacieuse de la couleur et leur capacité à jouer avec la lumière, créant ainsi des espaces visuellement impressionnants.

Dès l’année 1973, Marcelle Ferron effectue un retour à la peinture sans toutefois quitter le vitrail. D’ailleurs en 1975, elle réalise celui du Palais de justice d’Amos au Québec. Cette même année, elle exposera entre autres à Equinox Gallery de Vancouver et à la galerie Les Multiples à Québec.

L’oeuvre sans titre de 1975 est caractéristique de cette époque.Les couleurs claires, vibrantes et métallisées apparaissent peu à peu dans le travail de Marcelle Ferron. Avec une palette de couleurs renouvelées, l’artiste garde tout de sa gestuelle ample et libre. Les traits noirs calligraphiques font également leur apparition rappelant les traditions asiatiques. Elle a réussi à créer dans les œuvres de cette décennie une toute nouvelle lumière et un éclat inspirés par ses réalisations verrières.

En savoir plus sur Marcelle Ferron >

Marcelle Ferron (1924 - 2001)

Sans titre , 1974

  • Galerie

    Galerie d'art Cosner au Ritz-Carlton Montréal

  • Médium

    Huile sur panneau

  • Époque

    Art canadien d'après-guerre

  • Dimensions

    80 x 100,3 cm | 31,5'' x 39,5''

  • Dimensions avec encadrement

    89 x 109,2 cm | 35'' x 43''

  • Signée

    Signée et datée en bas à gauche

Vendre ou estimer votre tableau de Marcelle Ferron >